Menu

Bien choisir son bois

Bien choisir son bois

Tags:
Contenu non tagué!

Les poêles et foyers Jøtul sont performants mais encore faut-il utiliser un bois bien sec (18 % d’humidité environ). Nous vous donnons quelques conseils et explications afin d’obtenir un rendement optimal de votre appareil.

Tags:
Contenu non tagué!

Les poêles et foyers Jøtul sont performants mais encore faut-il utiliser un bois bien sec (18 % d’humidité environ). Nous vous donnons quelques conseils et explications afin d’obtenir un rendement optimal de votre appareil.

Choix du bois

Vous choisirez de préférence dans les feuillus des bois durs qui donnent de bonnes braises et par conséquent tiennent plus longtemps le feu : les meilleurs sont le Charme et le Chêne. Vous pourrez utiliser toutefois certains feuillus plus tendres, tel que le Bouleau pour démarrer ou relancer un feu sur lit de braises.

Par contre il est conseillé d’éviter les feuillus tendres tels que le Saule, le Tilleul et le Peuplier ainsi que tous les résineux tels que le Pin, le Sapin, le Mélèze. Moins denses, ces derniers brûleront plus vite et risquent de provoquer un goudronnage rapide.

Séchage du bois

Un bois trop humide brûle mal et endommage foyer et conduit de fumée. Nous vous recommandons de brûler du bois ayant un pourcentage d’hygrométrie de 15 à 18%. Pour ce faire, vous devez stocker votre bois coupé et fendu en quartiers à bonne longueur sous abri ventilé pendant 24 mois minimum.

Bois-bien-sec

 

Un local fermé ou une cave ne conviennent pas en raison d’une ventilation insuffisante. Croisez le bois, surtout au contact du sol. La circulation de l’air sera ainsi grandement améliorée.

Afin de savoir si le bois est assez sec, vous pouvez taper deux bûches l’une contre l’autre et écouter si leur choc émet un son « chantant ». Vous pouvez aussi placer une bûche dans un sac en plastique étroit dans une pièce chaude ; si le bois est trop humide, de la buée se formera dans le sac. En fait, le plus simple pour savoir si le bois est sec, est de repérer la présence de fentes apparaissent au séchage.

Pour les plus courageux

Si vous avez l’intention de fendre votre bois vous-même, vous avez intérêt à le faire dès le début du printemps. Vous pouvez couper le bois en petites longueurs puis le fendre pour le stocker à l’extérieur pendant l’été. Une grande quantité d’eau va s’évaporer, donc pensez à l’entreposer dans un endroit bien ventilé.

Articles